Choisir sa tenue de ski : nos conseils thermiques !

Lors d’une journée de ski, des désagréments tels que les basses températures, vent violent, l’humidité et la chaleur mal évacuée peuvent nuire au bien-être du skieur. Conséquemment, se munir des équipements idoines reste crucial afin d’atténuer les inconforts et de profiter des journées de glisse à fond. La tenue de ski doit être prise en grande valeur parmi les équipements de protection sur la neige. Il faut donc en bien choisir, surtout au niveau thermique.

Choisir une tenue plus thermique

Le choix de tenue en ski thermique reste un vrai casse-tête à cause du progrès technologique et des différents styles de tenue. Il faut donc savoir que systématiquement, la tenue de ski comporte 3 couches. Tout d’abord, étant la couche de base, la première couche doit rester respirante. Cela permet d’évacuer plus efficacement la transpiration dégagée durant la journée de glisse. Reste à savoir qu’une mauvaise gestion de l’humidité peut causer un déplaisir corporel et un refroidissement soudain. Ainsi, la meilleure solution est d’éviter de porter des t-shirts en coton puisqu’ils sont très peu respirants. De plus, cette couche devra aider le skieur à rester sec et à éviter la sensation de froid. C’est pourquoi le port d’un sous-vêtement thermique serait un véritable régulateur corporel.

L’isolation et la chaleur

Tout comme la première, la deuxième couche nécessite un choix de tenue en ski thermique permettant d’évacuer la transpiration. Elle doit être en mesure de transférer l’humidité tout en apportant la chaleur indispensable au corps durant la journée en montagne. Si la première couche assure une bonne respirabilité optimale, la seconde, quant à elle, garantit un meilleur apport de chaleur. Pour les activités sportives en montagne, l’utilisation des polaires et doudounes reste idéale. Effectivement, une polaire est plus respirante et moins chaude. Dans ce cas, elle est préférable durant le ski. Mais à l’arrêt de la séance, une doudoune isolante et chaude reste la plus pratique afin de garder le corps bien au chaud.

Une tenue de ski protectrice

Une bonne protection contre les intempéries, la troisième couche se présente comme une veste imperméable qui est dotée d’une membrane étanche et respirante. En effet, durant la journée de ski, le skieur doit faire face au vent et à la neige. Cette dernière couche permet alors de se protéger contre les éléments extérieurs et de laisser évacuer l’humidité transmise par les deux autres couches. Par ailleurs, la membrane de cette couche doit composer de pores larges (laissant échapper la transpiration), mais suffisamment petits afin d’éviter l’infiltration de pluie dans les vêtements. Des vestes et des pantalons « hardsell » sont fortement recommandés pour le choix de tenue en ski thermique.

Choisir sa tenue de ski : conseils techniques !
Quelle imperméabilité pour une veste de ski ?