Quels conseils pour préparer une course d’alpinisme ?

Les courses d’alpinisme ou les courses de montagne ne sont pas seulement réservées aux sportifs professionnels. Si vous n’avez jamais fait de la course en montagne, vous pouvez franchir le pas en suivant quelques conseils. Tout le monde peut pratiquer ce sport même sans être un grand sportif. Mais avant de faire de la course d’alpinisme, il est important de bien se préparer. 

Faire beaucoup d’entraînements d’endurance

Pour préparer une course d’alpinisme, vous aurez besoin de vous entrainer, d’apprendre les techniques de ce sport et de passer à la vitesse supérieure lorsque vous avez réussi à acquérir les bases. Non seulement la préparation physique, vous aurez aussi besoin de vous préparer mentalement. Faire de la course d’alpinisme nécessite beaucoup d’endurance. Pour cela, vous devez alors faire des exercices d’endurance comme préparation à ce qui vous attendra lors de la course. Prenez en compte que vous devez réussir à courir durant 30 à 40 mn s’il s’agit d’une course. Pour le cas d’une randonnée, posez comme but de réussir à gravir les montagnes durant 4 heures. Il est idéal de commencer à s’entraîner deux mois avant le début de la course d’alpinisme. Deux séances par semaine suffiront comme entrainement. Pour débuter l’entrainement, vous pouvez faire des séries d’escaliers suivis d’une marche sur une petite distance. Choisissez ensuite des dénivelés plus importants afin de progresser lors de votre entrainement. Augmentez aussi l’intensité de la course au fur et à mesure.

Apprendre les techniques de la course d’alpinisme

Si vous pensez avoir de l’endurance après avoir fait des entrainements durant des semaines, apprenez ensuite les techniques de la course en montagne pour bien préparer une course d’alpinisme. Vous pouvez vous inscrire à un stage d’alpinisme si besoin pour pouvoir être encadré par des professionnels du domaine. Dans le stage, des experts vous apprendront comment bien marcher sur de la neige par exemple ou de cramponner et de grimper en toute sécurité. Vous acquérez de l’expérience lorsque vous apprenez ces techniques lors d’un stage. Des professionnels seront disponibles pour vous aider à bien vous préparer avant le jour J.

Passer à la vitesse supérieure

Pour passer à la vitesse supérieure, vous pouvez intégrer ce sport dans votre quotidien. Vous devez réussir à courir durant deux heures au maximum sur une distance de 15 kilomètres afin de préparer une course d’alpinisme. Les séances d’endurance ne devront pas être négligées. Pour vous maintenir en forme, d’autres disciplines peuvent vous aider comme la natation par exemple. Vous pouvez choisir de monter et descendre sur une distance de moins de 800 m pour s’entrainer.

Quels sont les accessoires indispensables pour partir en randonnée ?
Préparation de randonnée : où trouver une consultation de médecine de montagne ?